Achat de condos: les 10 commandements

(Mise a jour le: mai 31, 2017)

Bien que certaines de ces vérifications pourraient être faites par votre courtier ou votre notaire, voici quelques vérifications de base qu’il n’est pas inutileque vous fassiez vous-même lors de l’achat d’un condo. De plus, votre notaire fera d’autres vérifications complémentaires afin de vous assurer unetransaction sans anicroche.

Voici donc les 10 commandements lors de l’achat d’un condo :

 

Achat d'une copropriété   1- Tu liras la déclaration de copropriété pour bien comprendre les règlements ;

2- Tu obtiendras les autres règlements adoptés par le syndicat de copropriété, mais ne figurant pas dans la déclaration et tu les liras;

 

 

   3- Tu vérifieras si la copropriété possède un fonds de prévoyance et s’il est suffisant. Le syndicat de copropriété se doit, de par la loi, de maintenir un fonds pour         permettre au syndicat de payer les futures réparations majeures des parties communes. Trop souvent, il est insuffisant pour l’âge de l’immeuble ou même            inexistant.

       4- Tu vérifieras si la copropriété possède un fonds de roulement suffisant pour payer les charges et si les autres copropriétaires contribuent comme prévu au syndicat de copropriété. Dans certaines copropriétés, bien que le budget soit équilibré, il a des problèmes de liquidité, car des fois 20 % ou même 40 % des    copropriétaires ne paient pas ou paient en retard leurs frais de condo.

5- Tu obtiendras les procès-verbaux des 2 dernières assemblées des copropriétaires et tu les liras pour en apprendre plus sur le syndicat de copropriété et ses copropriétaires. S’il y a des problèmes particuliers avec la copropriété, des problèmes financiers ou chicanes de copropriétaires, cela risque fort de transparaître dans les procès-verbaux.6- Tu vérifieras avec le syndicat si des cotisations spéciales ont été votées, mais non facturées. Il arrive assez fréquemment que le propriétaire-vendeur qui n’a pas assisté aux assemblés des copropriétaires ne le sache pas lui-même. Il est mieux d’éviter les mauvaises surprises avant de se présenter chez le notaire.

7- Tu vérifieras auprès des responsables du syndicat si le syndicat est poursuivi, ou si le syndicat poursuit quelqu’un. Des frais juridiques élevés peuvent devenir un poids lourd à porter pour les copropriétaires d’une copropriété.

8- Tu te présenteras aux responsables du syndicat et tu échangeras avec eux sur les problématiques particulières du syndicat. Des éléments importants à savoir peuvent ne pas figurer sur la documentation. Rien de mieux que de voir ou parler avec les gens responsables pour se rassurer.

9- Tu respecteras la loi et tous les règlements de la copropriété ;

10- Tu consulteras le bon notaire

 

 

Posted in Copropriété.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *