Une personne sans enfants et sans conjoint décède

(Mise a jour le: mai 31, 2017)

Une personne sans descendants, sans conjoint passe dans l’autre monde laissant ses parents, ou l’un d’eux, et ses frères et sœurs

Alors, ses géniteurs auront droit à la moitié (1/2) et ses frères et sœurs se partageront l’autre moitié (1/2).

En cas de décès de l’un de ses frangins du défunt, les enfants du frère ou de la sœur décédée pourront représenter leur parent dans la succession de leur tante ou de leur oncle. Cela n’affectera pas les parts des autres héritiers, car les neveux et nièces se partagent seulement la part de leur parent décédé.

 

alt
L’amour et les bons papiers

Les surprises de la dévolution légale

Demi-soeurs, Demi-frères

Les choses se compliquent si le défunt a des demi-frères et des demi-sœurs. Alors, la portion de l’héritage destinée à tous ses frères et sœurs sera divisée en deux : une moitié pour ses frères et sœurs qui ont le même père que lui et l’autre moitié pour celles et ceux qui ont la même mère.

Dans un deuxième temps, chaque groupe se partage en parts égales entre leurs membres leur portion d’héritage. Les frères et sœurs du défunt, ceux qui ont à la foi les mêmes père et mère que lui, seront compris dans ces deux lignées.

Posted in Sans testament and tagged , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *